English Deutsch Français Nederlands Österreich Schweiz België - La Belgique česká republika Polska
 +33(0)176774762 10 h 00 - 16 h 00

Depuis 2004

Palm tree care
Trachcarpus princeps!

Bien soigner votre palmier

Voici la demarche à suivre. Vous avez soigneusement élevé votre palmier à partir d’une graine ou d’un semis, ou bien vous avez reçu votre magnifique Trachycarpus Wagnerianus (Windmill palm) et vous l’avez planté dans votre jardin. Notez qu’il peut aussi s’agir de votre Trachycarpus Princeps, de votre Trachycarpus takil ou peut-être encore de votre palmier-plume. Vous avez suivi nos conseils pour faire pousser votre palmier, lui avez donné une dose adéquate de fertilisant ‘palmbooster’ et vous profitez maintenant d’un moment agréable sous les feuilles de votre palmier.

Et puis quoi faire?

Comme nous l’avons indiqué ailleurs sur notre site, nos palmiers ont été choisi avec grand soin auprès de différentes pépinières du monde entier, où ils ont été préparés et peu a peu acclimatés à nos latitudes européennes. Il nous reste à comprendre comment pousse cette plante, quels sont ses besoins et comment nous pouvons la protéger efficacement des conditions et variations climatiques et météorologiques extrèmes.

Fertiliser votre palmier

Quand et comment apporter du fertilisant

On nous demande régulièrement quelle quantité de fertilisant un palmier a besoin. La reponse à cette question dépend de plusieurs facteurs; l’espèce du palmier, sa taille et enfin son environnement, son milieu de vie. Les plantes qui poussent en bac ou en pot sont sujettes les premières à des risques de carences minérales. Nous vous recommandons fortement l’utilisation d’un ‘compteur Ferto’, un appareil qui mesure le niveau de fertilisation dans le bac ou dans le pot. Le palmier demande à être bien fertilisé surtout durant sa saison de croissance.

Vous allez être étonné de la quantité de fertilisant dont ce dernier a besoin à ce moment-là ! Utilisez un peu de de fertilisant spécial palmier et mélangez-le avec un peu de votre fertilisant habituel (NPK 3-1-2). A l’automne, la pulvérisation d’un peu de potasse autour du tronc du palmier l’aidera à se préparer pour l’hiver.

Attention ; prenez soin que votre préparation fertilisante ne soit épandue qu’à même le sol. Si jamais la plante venait à être touchée, des tâches de brûlure peuvent en résulter ; le tronc de votre palmier également peut être touché.

Au sujet du compost, il est important de savoir que trop d’épandage de compost au pied de l’arbre aura tendance à endormir ses racines et affaiblira à terme le palmier entier. Il est préférable pour cette raison de bien pailler (mulcher) la plante avec des fibres végétales, de la tonte d’herbe, ou tout autre matière organique adéquate et de veiller ensuite à bien les disperser sur une large circonférence. De cette facon, on encourage les racines à se développer. Vous aller voir que si les racines se développent bien, les feuilles et le tronc réagiront très positivement en l’espace de un à deux ans.

Les racines du palmier sont importantes

palmbooster
Le produit Palmbooster a un effet direct sur la bonne santé des racines

Votre palmier a besoin en premier lieu de développer ses racines. C’est là une condition primordiale pour son développement ultérieur et en particulier son feuillage. Nous avons déjà préconisé plus haut l’emploi du produit Palmbooster comme solution idéale au bon développement du système racinaire, surtout au moment où votre palmier vient d’être planté ou rempoté. Nous vous conseillons de continuer à donner à plus petites doses de ce produit très efficace durant toute la periode consécutive à sa plantation, et ce toute sa vie durant. Si vous suivez bien ce soin dans la durée, avec un produit comme le “Palmbooster”, d’excellents résultats seront visibles. Sachez que la plupart des palmiers continuent à faire leurs racines même si les feuilles ont l’air d’avoir arrêté de pousser. Si vous restez attentif aux besoins de votre palmier pendant cette période, vous en serez bien récompensé !

Arrosage

La plupart des palmiers ont besoin de beaucoup d’eau. Veillez toujours à bien drainer l’eau autour des racines ; il peut ensuite s’avérer très utile de former sur le sol une petite cuvette de facon à bien retenir l’eau. Vous pouvez la former sur une circonférence de 40 cm autour du tronc. Vous faites ainsi en sorte que l’eau aille lentement vers les racines : conditions idéales pour votre palmier !

Protection hivernale

care for your palms
N’étouffez pas votre palmier!

On considère encore trop souvent la seule menace du froid glacial ; beaucoup de gens cependant sous-estiment les deux autres facteurs primordiaux en hiver : le vent et le fait que l’hiver est souvent très sec ! Le froid combiné avec l’humidité est une des premières causes de mortalité des palmiers. Si vous savez être astucieux pour la protection vous aurez d’excellents résultats. Nous vous le redisons, ne mettez surtout pas de bâche en plastique ou de film à bulles comme protection autour de la partie haute de votre palmier.Il est essentiel qu’il respire bien. Si vous le couvrez avec de la bâche plastique il va étouffer et pourrir !
Allez voir notre sélection de produits de protection hivernale!

Comment bien couvrir vote palmier en période de froid

Regardez d’abord nos conseils par rapport aux limites de températures que votre palmier peut tolérer. Au moment où les températures baissent en-dessous du niveau indiqué, voici la marche a suivre :
  • commencez d’abord par entourer et couvrir la couronne du palmier au moyen de laine polaire horticole, si nécessaire doublez-là.
  • entourez ensuite le tronc de la plante avec des nattes de bambou.
  • scotchez ou agraphez la laine polaire à la natte de bambou.
  • Recouvrez enfin le sol sur 50 cm autour du tronc à l’aide de paillage/mulch (ex : aiguilles de pin).

Maladies et parasites, comment faire face

Comme tout organisme vivant, votre palmier peut subir toutes sortes de problemes du milieu exterieur. Vous allez trouver ci-dessous un petit guide de dépannage rapide…


Pourriture de la lance de l’arbre

care for your palm spear
Prenez soin de
la lance du palmier!

Prenez soin de la lance du palmier ! La lance est la tête de croissance du palmier et est à ce titre la partie la plus vulnérable de l’arbre. Il peut arriver qu’en la regardant on voit de la moisissure ou pourriture (au pire des cas on arrive même à l’enlever lorsque l’on touche ou tire sur la plante). Cela peut être dû à differents facteurs:

  • brûlure dûe au fertilisant : assurez-vous lors de son application à bien épandre le produit autour de la plante. Veillez absolument à ne pas en pulvériser sur la lance du palmier, et si vous avez un doute, aspergez-là d’eau aussitôt que possible;
  • mildiou, moisissures ou autre infection bactérienne : peuvent faire leur apparition hors traitement sulfate de zinc (potasse) mais seront moins présents et virulents lorsque votre palmier est en bonne santé. Différentes solutions de produits à pulvériser (spray) sont disponibles à la vente pour traiter la plante. Nous avons de bons résultats avec le produit ‘Baycor’ distribué par Bayer.
  • froid et humidité : si votre plante commence à devenir humide et se met à geler, la glace en se formant provoquera des dégâts aux cellules de la plante.

En règle générale, il est recommandé au printemps de procéder à un petit nettoyage local de la lance du palmier en lui retirant toute feuille et autres matières organiques mortes. En suivant cette conduite vous préviendrez tout risque de moisissure ou pourriture au niveau de la couronne de la plante.

Feuilles brunissantes

Le feuillage prend souvent une teinte brune lorsqu’une période chaude succède à un hiver froid. C’est un indice pour nous signifier que nous n’avons pas pris suffisamment soin du feuillage ; consultez nos astuces plus haut. Il vaut mieux prévenir que guérir ! Consolez-vous : chaque année poussent de nouvelles feuilles !

Si vos suivez bien nos conseils vous profiterez pleinement des charmes d’un beau palmier éclatant de santé !

 © myPalmShop.com 2008 

Palm tree care
Trachcarpus princeps!

Bien soigner votre palmier

Voici la demarche à suivre. Vous avez soigneusement élevé votre palmier à partir d’une graine ou d’un semis, ou bien vous avez reçu votre magnifique Trachycarpus Wagnerianus (Windmill palm) et vous l’avez planté dans votre jardin. Notez qu’il peut aussi s’agir de votre Trachycarpus Princeps, de votre Trachycarpus takil ou peut-être encore de votre palmier-plume. Vous avez suivi nos conseils pour faire pousser votre palmier, lui avez donné une dose adéquate de fertilisant ‘palmbooster’ et vous profitez maintenant d’un moment agréable sous les feuilles de votre palmier.

Et puis quoi faire?

Comme nous l’avons indiqué ailleurs sur notre site, nos palmiers ont été choisi avec grand soin auprès de différentes pépinières du monde entier, où ils ont été préparés et peu a peu acclimatés à nos latitudes européennes. Il nous reste à comprendre comment pousse cette plante, quels sont ses besoins et comment nous pouvons la protéger efficacement des conditions et variations climatiques et météorologiques extrèmes.

Fertiliser votre palmier

Quand et comment apporter du fertilisant

On nous demande régulièrement quelle quantité de fertilisant un palmier a besoin. La reponse à cette question dépend de plusieurs facteurs; l’espèce du palmier, sa taille et enfin son environnement, son milieu de vie. Les plantes qui poussent en bac ou en pot sont sujettes les premières à des risques de carences minérales. Nous vous recommandons fortement l’utilisation d’un ‘compteur Ferto’, un appareil qui mesure le niveau de fertilisation dans le bac ou dans le pot. Le palmier demande à être bien fertilisé surtout durant sa saison de croissance.

Vous allez être étonné de la quantité de fertilisant dont ce dernier a besoin à ce moment-là ! Utilisez un peu de de fertilisant spécial palmier et mélangez-le avec un peu de votre fertilisant habituel (NPK 3-1-2). A l’automne, la pulvérisation d’un peu de potasse autour du tronc du palmier l’aidera à se préparer pour l’hiver.

Attention ; prenez soin que votre préparation fertilisante ne soit épandue qu’à même le sol. Si jamais la plante venait à être touchée, des tâches de brûlure peuvent en résulter ; le tronc de votre palmier également peut être touché.

Au sujet du compost, il est important de savoir que trop d’épandage de compost au pied de l’arbre aura tendance à endormir ses racines et affaiblira à terme le palmier entier. Il est préférable pour cette raison de bien pailler (mulcher) la plante avec des fibres végétales, de la tonte d’herbe, ou tout autre matière organique adéquate et de veiller ensuite à bien les disperser sur une large circonférence. De cette facon, on encourage les racines à se développer. Vous aller voir que si les racines se développent bien, les feuilles et le tronc réagiront très positivement en l’espace de un à deux ans.

Les racines du palmier sont importantes

palmbooster
Le produit Palmbooster a un effet direct sur la bonne santé des racines

Votre palmier a besoin en premier lieu de développer ses racines. C’est là une condition primordiale pour son développement ultérieur et en particulier son feuillage. Nous avons déjà préconisé plus haut l’emploi du produit Palmbooster comme solution idéale au bon développement du système racinaire, surtout au moment où votre palmier vient d’être planté ou rempoté. Nous vous conseillons de continuer à donner à plus petites doses de ce produit très efficace durant toute la periode consécutive à sa plantation, et ce toute sa vie durant. Si vous suivez bien ce soin dans la durée, avec un produit comme le “Palmbooster”, d’excellents résultats seront visibles. Sachez que la plupart des palmiers continuent à faire leurs racines même si les feuilles ont l’air d’avoir arrêté de pousser. Si vous restez attentif aux besoins de votre palmier pendant cette période, vous en serez bien récompensé !

Arrosage

La plupart des palmiers ont besoin de beaucoup d’eau. Veillez toujours à bien drainer l’eau autour des racines ; il peut ensuite s’avérer très utile de former sur le sol une petite cuvette de facon à bien retenir l’eau. Vous pouvez la former sur une circonférence de 40 cm autour du tronc. Vous faites ainsi en sorte que l’eau aille lentement vers les racines : conditions idéales pour votre palmier !

Protection hivernale

care for your palms
N’étouffez pas votre palmier!

On considère encore trop souvent la seule menace du froid glacial ; beaucoup de gens cependant sous-estiment les deux autres facteurs primordiaux en hiver : le vent et le fait que l’hiver est souvent très sec ! Le froid combiné avec l’humidité est une des premières causes de mortalité des palmiers. Si vous savez être astucieux pour la protection vous aurez d’excellents résultats. Nous vous le redisons, ne mettez surtout pas de bâche en plastique ou de film à bulles comme protection autour de la partie haute de votre palmier.Il est essentiel qu’il respire bien. Si vous le couvrez avec de la bâche plastique il va étouffer et pourrir !
Allez voir notre sélection de produits de protection hivernale!

Comment bien couvrir vote palmier en période de froid

Regardez d’abord nos conseils par rapport aux limites de températures que votre palmier peut tolérer. Au moment où les températures baissent en-dessous du niveau indiqué, voici la marche a suivre :
  • commencez d’abord par entourer et couvrir la couronne du palmier au moyen de laine polaire horticole, si nécessaire doublez-là.
  • entourez ensuite le tronc de la plante avec des nattes de bambou.
  • scotchez ou agraphez la laine polaire à la natte de bambou.
  • Recouvrez enfin le sol sur 50 cm autour du tronc à l’aide de paillage/mulch (ex : aiguilles de pin).

Maladies et parasites, comment faire face

Comme tout organisme vivant, votre palmier peut subir toutes sortes de problemes du milieu exterieur. Vous allez trouver ci-dessous un petit guide de dépannage rapide…


Pourriture de la lance de l’arbre

care for your palm spear
Prenez soin de
la lance du palmier!

Prenez soin de la lance du palmier ! La lance est la tête de croissance du palmier et est à ce titre la partie la plus vulnérable de l’arbre. Il peut arriver qu’en la regardant on voit de la moisissure ou pourriture (au pire des cas on arrive même à l’enlever lorsque l’on touche ou tire sur la plante). Cela peut être dû à differents facteurs:

  • brûlure dûe au fertilisant : assurez-vous lors de son application à bien épandre le produit autour de la plante. Veillez absolument à ne pas en pulvériser sur la lance du palmier, et si vous avez un doute, aspergez-là d’eau aussitôt que possible;
  • mildiou, moisissures ou autre infection bactérienne : peuvent faire leur apparition hors traitement sulfate de zinc (potasse) mais seront moins présents et virulents lorsque votre palmier est en bonne santé. Différentes solutions de produits à pulvériser (spray) sont disponibles à la vente pour traiter la plante. Nous avons de bons résultats avec le produit ‘Baycor’ distribué par Bayer.
  • froid et humidité : si votre plante commence à devenir humide et se met à geler, la glace en se formant provoquera des dégâts aux cellules de la plante.

En règle générale, il est recommandé au printemps de procéder à un petit nettoyage local de la lance du palmier en lui retirant toute feuille et autres matières organiques mortes. En suivant cette conduite vous préviendrez tout risque de moisissure ou pourriture au niveau de la couronne de la plante.

Feuilles brunissantes

Le feuillage prend souvent une teinte brune lorsqu’une période chaude succède à un hiver froid. C’est un indice pour nous signifier que nous n’avons pas pris suffisamment soin du feuillage ; consultez nos astuces plus haut. Il vaut mieux prévenir que guérir ! Consolez-vous : chaque année poussent de nouvelles feuilles !

Si vos suivez bien nos conseils vous profiterez pleinement des charmes d’un beau palmier éclatant de santé !

 © MyPalmShop.fr 2008